FLUX NUMERO 100 # > Artistes, chercheurs et réseaux

 

Appel « Artistes, chercheurs et réseaux »

Ouvert jusqu’en 2017

Les réseaux (de télécommunications et numériques, de transports, de fourniture d’eau ou d’énergie, d’assainissement ou de gestion des déchets...) participent fondamentalement de l’expérience et de la condition contemporaines. Vitesse et rapport au temps, relations de proximité et à distance, hygiène et confort, rapports à la dimension verticale de l’espace du souterrain au surplomb... ont été profondément affectés par la réticulation croissante des territoires, des organisations et des sociétés. Chercheurs et artistes se sont de longue date attachés à saisir ces configurations réticulaires, à en proposer des représentations conceptuelles, graphiques ou cartographiques, à explorer les expériences intimes ou sociales qu’elles permettent ou favorisent, à pointer les opportunités ou les menaces qu’elles recèlent.

Ces différents modes de saisie des mondes réticulés coexistent mais dialoguent peu. C’est pourquoi la revue Flux a souhaité, à l’occasion de son centième numéro, ouvrir en ligne un espace de conversation entre chercheurs et artistes. Le site internet créé à cette occasion sera spécifiquement conçu pour accueillir, faciliter et mettre en scène ces conversations.

Les propositions attendues pourront porter, par exemple, sur :
- la représentation artistique des réseaux ou des mondes réticulés (organisations, territoires, marchés économiques, sociétés…)
- l’usage des réseaux dans l’art/par les artistes
- la critique artiste de la société des réseaux
- les interventions artistiques dans les espaces de réseaux...

Une attention particulière sera accordée aux propositions visant une hybridation de démarches ou d’approches artistiques et scientifiques. Le numéro donnera ainsi matière à réfléchir sur les relations (recoupements, complémentarités, tensions) entre une pluralité de modes de connaissance des réseaux et des mondes réticulés. Les formes de cette hybridation peuvent être très diverses : réflexion sur les rapports entre art et sciences, artiste qui s’inspire ou utilise des travaux de recherche, artiste qui tient un propos critique sur les réseaux, critique d’œuvre, commentaire libre d’une œuvre par un chercheur, chercheur qui mobilise des travaux artistique pour ses recherches ou pour la diffusion de ses travaux, entretien entre un artiste et un chercheur...

Le format des propositions attendues est libre : mises en ligne de textes littéraires, de vidéos, de photographies, de bandes sonores, de bandes dessinées, de reproductions de tableau, d’installation, de sculpture, d’œuvre architecturale... Des textes inédits peuvent également être soumis en vue d’une publication dans ce numéro. Ces textes peuvent être associés ou non à une œuvre artistique particulière ; leur forme et leur format sont libres (en particulier, il n’est pas nécessaire de se conformer aux canons des publications scientifiques) ; mais des textes courts sont particulièrement encouragés.

Merci d’adresser vos propositions à Aurélie Bur (CNRS, Latts). Celles-ci peuvent être soumises dès à présent. Le site sera alimenté au fil des contributions reçues. Chaque contribution fera l’objet d’une lecture par le comité d’animation.

Nota bene : La publication de ce numéro anniversaire de Flux pourrait donner lieu à un événement en partenariat avec la Gaîté lyrique et le Cnam (à confirmer) et/ou à une publication papier associée au numéro en ligne (selon la forme définitive prise par le projet).

Comité d’animation : Éric Charmes et Olivier Coutard pour le comité de rédaction de la revue Flux ; Nathalie Blanc, Cécile Cuny, Stéphane Degoutin, Anne Jarrigeon, Damien Masson, Hortense Soichet, Elsa Vivant.